Le top des serpents les plus dangereux au monde

Peu d’animaux suscitent autant de peur chez les humains que les serpents venimeux. Bien que les chances de tomber sur l’un d’eux, et encore moins d’être mordu et de mourir de la toxine injectée dans son corps, soient minuscules par rapport aux chances de mourir d’un cancer ou d’avoir un accident d’automobile, cette peur apparemment déraisonnable demeure très réelle chez de nombreuses personnes. Voici la liste des serpents qui peuvent s’avérer mortels.

Mamba noir (Dendroaspis polylepis)

Le Mamba noir est une espèce de serpent extrêmement venimeuse qui vit en Afrique subsaharienne. Il est réputé pour être un serpent amateur de sol, mais aussi d’arbre. Il est observable dans les savanes, les zones boisées et les régions rocailleuses. Le régime alimentaire du Mamba noir est souvent constitué d’oiseaux et d’autres petits animaux. Étant donné sa vitesse, il attrape ses proies avec une grande aisance. Il tire son nom non pas de la couleur de ses écailles, qui vont généralement du brun au vert grisâtre, mais de la couleur de l’intérieur de sa bouche, une gueule noire béante qu’il affiche quand il est menacé. Une personne victime de la morsure d’un Mamba noir meurt généralement au bout d’à peine 30 minutes à 3 heures sans administration rapide d’un vaccin. Malheureusement, l’anti venin est assez rare, surtout dans les zones rurales, alors que c’est là que les Mamba noirs se répandent le plus. Ces endroits comptent le nombre de décès causés par ce serpent très venimeux le plus élevé.

Serpent brun (Pseudonaja textilis)

Les serpents bruns s’adaptent à presque tous les milieux, à l’exception des forêts denses, autour de l’Australie. Leurs proies principales sont généralement les souris des maisons populeuses. Ils sont, par conséquent, très vus autour des fermes et des habitations. Ils sont évidemment extrêmement mortels et très minces en apparence. Leur longueur moyenne est de 140 à 200 cm. Comme son nom l’indique, le serpent brun est typiquement de couleur brune, pouvant parfois tendre vers des teintes noirâtres. Il a aussi typiquement de petits crocs, et sa langue et ses yeux ont des couleurs foncées. Ce serpent a également un caractère très solitaire et sort plutôt pour vaquer à ses activités pendant la journée. Le venin du serpent brun de l’Est est extrêmement mortel et est responsable de plus de décès en Australie que toute autre espèce de serpent. Sur les 35 décès par morsure de serpent signalés entre 2000 et 2016 en Australie, 23 ont été causés par le serpent brun (Université de Melbourne, 2017). Insuffisance rénale, des nausées et des vomissements extrêmes et des migraines, voilà ce que les victimes peuvent ressentir.

Taïpan du désert (Oxyuranus microlepidotus)

Le taïpan du désert est un serpent typique d’Australasie, qui est bien sûr très venimeux. Il fait partie de la famille des cobras et est considéré comme l’un des serpents les plus mortels au monde aujourd’hui. Il existe trois espèces connues de taïpans selon leur aire de répartition, dont le taïpan côtier, le taïpan intérieur et le taïpan des chaînons centraux. La plupart des espèces de taïpans se trouvent le long de la côte nord-est du Queensland, ainsi que dans la région sud de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Ce serpent se nourrit principalement de rats et de bandicoots, et d’autres petits mammifères. Le venin du taïpan contient des niveaux élevés de neurotoxines. Une seule piqûre de ce serpent entraîne souvent la paralysie du système nerveux de la victime et la formation de caillots dans le sang, ce qui empêche une circulation adéquate du sang dans les vaisseaux sanguins. Les maux de tête, les nausées/vomissements, les convulsions, la paralysie et la myolyse sont également des résultats fréquents des morsures de taïpan, la paralysie respiratoire s’installant entre 2 et 6 heures après une piqûre.

Bongare candide (Bungarus candidus)

Le Bongare candide, de la famille des élampes, est un serpent dont la dangerosité n’est plus à prouver. Cette espèce de serpent mesure en moyenne un peu plus d’un mètre. Elle est également caractérisée par des motifs de couleurs de bandes croisées bleu-noir séparées par des espaces blanc-jaunâtre. Le Bongare candide est originaire des régions comme l’Asie du Sud-Est, y compris l’Indochine et l’Indonésie. Son régime alimentaire se constitue de souris, mais aussi d’autres serpents (allant même jusqu’à se nourrir de ses semblables), de reptiles et de petits rongeurs. Son venin est évidemment très puissant et se compose de neurotoxines capables d’agir directement sur les capacités motrices de ses victimes en paralysant leur système musculaire. Les neurotoxines sont composées de toxines présynaptiques et postsynaptiques qui attaquent directement la capacité d’un individu à parler ou à penser clairement. Le venin du Bongare candide attaque également le système respiratoire, provoquant ainsi une incapacité à respirer dans les quatre heures.

Serpent de Belcher (Hydrophis belcheri)

Le serpent de Belcher, aussi connu sous le nom de serpent de mer à bande fauve, est un serpent extrêmement venimeux de la famille des élaphes. Malgré son tempérament timide et solitaire, cela n’empêche pas le serpent de Belcher d’être celui le plus venimeux du monde. Il est souvent de petite taille, avec un corps mince et une base jaune avec des traverses vertes. L’océan Indien, les Philippines, le golfe de Thaïlande, les îles Salomon et sur les côtes nord-ouest de l’Australie, voilà les endroits où il est le plus présent. Le venin de ce serpent est tellement toxique qu’une seule morsure peut tuer un individu en moins de 30 minutes. Il contient en effet un niveau élevé de neurotoxines et de myotoxines. Une seule goutte serait assez forte pour tuer 1 800 personnes. Impressionnant …

Il serait mieux donc de ne pas croiser le chemin de ces espèces de serpents et de ne pas se faire mordre surtout. En cas de contact avec les venins, le temps de réaction sera crucial pour survivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top